Les cons génèrent des cons

Le titre de ce billet est un peu « agressif » mais c’est malheureusement vrai.  Il veut dire que les cons amènent les gens bien à se comporter comme des cons.

Il n’est pas si facile de définir un con. Généralement pour nous, un con, est une personne qui a un comportement opposé à celui qu’elle devrait avoir. Pour nous, c’est un imbécile, inconscient des conséquences et des risques, d’une prétention et d’une incorrection insupportable, qui se moque éperdument des autres… Parfois cela peut avoir une connotation affective quand on s’adresse à un proche mais dans ce billet, il ne s’agit pas de ces « cons-là »! :-)

 

Définir quelqu’un de bien n’est pas évident non plus. J’en suis un parfait exemple mais bon comme vous ne me connaissez pas, ça ne va pas beaucoup vous aider! ;-)  D’après moi, quelqu’un de bien est quelqu’un de confiance, responsable,  conscient des enjeux et des dangers et tenant compte des autres dans toutes ses décisions.

Bon, vous voyez grosso modo de quelles personnes je parle.

feuilles.jpgfeuilles.jpgfeuilles.jpg

Maintenant ma théorie est que les cons génèrent des cons. J’en veux pour preuve la conduite des automobilistes, des deux-roues et des piétons.

Il arrive très souvent que le code de la route ne soit pas respecté.  Et je ne crois pas que ce soit un scoop pour aucun d’entre vous!! Car qui n’a pas déjà bafoué plus ou moins volontairement des règles du code?

Vous me direz que le code a certaines règles idiotes ou difficiles à respecter…Moi, je vous dirai que ce n’est pas le débat.

Ce code a été créé pour que chacun puisse circuler sans mettre en danger qui que ce soit. Donc, si on est quelqu’un de bien, on respecte le code. C’est aussi simple que ça.

Le code n’a pas forcément une réponse à toutes les situations, et donc, dans ces cas-là, c’est à chaque intervenant, de décider de lui-même de la manière dont il faut les gérer. Et je dirais qu’être quelqu’un de bien, c’est respecter « l’esprit » du code dans ces situations-là: autrement dit, veiller à ce que personne ne soit mis en danger.

Je ne compte pas le nombre de fois où sur mon trajet, je vois des voitures ou camions mal garés qui te contraignent à faire un dépassement sans aucune visibilité, de gens qui grillent des  »stop »ou »cédez le passage », des voitures qui te collent aux pare-chocs, qui doublent alors qu’une voiture arrive en face, de piétons qui traversent sans regarder ou sans tenir compte de la couleur des feux, des automobilistes faisant des marches arrière pour se garer ou faire demi-tour alors que des véhicules sont juste derrière eux. Et je ne vais pas tout vous citer maintenant…

Tous ces gens, ne mettent-ils pas les autres en « danger »?

Et pourquoi font-ils tout ça? Parce qu’ils sont pressés ou/et flemmards et qu’ils estiment que le fait d’arriver plus tôt à destination ou d’être plus près de leur destination, leur donne le droit de mettre les autres en danger.

 On peut donc dire que ces gens sont bien des cons!

feuilles.jpgfeuilles.jpgfeuilles.jpg

Etre quelqu’un de bien, c’est assez difficile car cela suppose de savoir s’auto-discipliner, contrôler ses pulsions, respecter les autres même s’ils ne nous respectent pas. Donc vous imaginez aisément qu’une personne bien lorsqu’elle a été confrontée des milliers de fois à une situation dangereuse grâce à des cons (comme c’est le cas dans dans la conduite automobile), commence au bout d’un moment à se lasser d’être une personne bien, surtout avec les cons!  

Par exemple: excédée par tous ces cons,  elle peut se mettre à doubler un con qui fait une marche arrière juste devant elle! Et là cette personne bien sera devenue un con car elle aura mis le con en danger!

Et n’allez pas me dire que c’est bien de se comporter comme un con avec un con! Etre quelqu’un de bien, c’est savoir se comporter comme quelqu’un de bien même avec les cons
Car si l’on estime qu’avec certaines personnes on peut mal se comporter, où est la limite? Et où est le mérite d’être quelqu’un de bien, si on ne l’est qu’avec les gens bien?
Et puis dans la conduite automobile, il est assez simple de distinguer le comportement de quelqu’un de bien de celui d’un con. Mais dans certaines situations, c’est moins évident. Il faut avoir conscience que nous n’avons pas toujours les clefs en main pour pouvoir juger le comportement de quelqu’un. Souvent, quand une personne a un comportement incompréhensible à nos yeux, nous qualifions cette personne de con.
Donc, si vous vous comportez comme un con avec une personne que vous considérez à tort de con, c’est vous qui serez le con de cette personne.

Je vais reprendre l’exemple de la conduite automobile pour m’expliquer. Imaginez, vous arrivez avec votre voiture et vous voyez deux files devant vous. Pour une raison inconnue, la file de droite est très longue et la file de gauche est très courte. Pour vous, qui sont les cons, ceux dans la file longue ou ceux dans la file courte?

Beaucoup considèrent que c’est plus malin d’aller dans la file courte…Ils prennent donc les gens de la longue file pour des cons. Or il s’avère que la raison pour laquelle il y a moins de monde dans la file courte, c’est qu’il y a un rétrécissement de voies par la gauche. Donc au final, qui sont les cons?

Naturellement, je suis sûre que certains me diraient que c’est malgré tout plus malin d’aller dans la file la plus courte car ainsi, tu passes devant les autres en leur forçant le passage. Et je leur répondrais que prendre les gens pour des cons, n’est pas glorieux mais choisir la file courte pour dépasser tout le monde en force est vraiment le comportement d’un con.

 

 

 

feuilles.jpgfeuilles.jpgfeuilles.jpg

D’une manière générale, il est plus facile d’être un con que quelqu’un de bien et malheureusement, la personne bien finit souvent par ne plus supporter les cons et devient un con à son tour: elle se sent moins coupable d’être un con parce que les autres sont des cons. Mais en se comportant comme un con, elle n’encourage pas les autres à devenir ou rester des gens bien. Les cons auront donc pris le dessus sur les gens bien

Conclusion, les cons génèrent bien des cons.

Maintenant, il ne s’agit pour moi que d’un constat, pas d’une fatalité! A nous de rester ou de devenir des gens bien! A nous de résister à la tentation d’être des cons!

feuilles.jpgfeuilles.jpgfeuilles.jpg



3 commentaires

  1. artdentaire 2 mai

    Félicitations!
    ton blog est très bien présenté mais j’ai pas tout lu!!!
    bonne continuation à ton blog!

    une dentiste du Sud-Ouest

    http://artdentaire.unblog.fr/

  2. jean sébastien 6 janvier

    Excellent post, une tres belle demonstration qui demontre bien que nous sommes tous des cons, apres…il y’a plusieurs niveaux, mais la n’est pas le débat…

  3. Jarod2k 13 mai

    Excellent sujet, on croirait lire le discours d’un jedi qui ne veut pas sombrer du coté obscur. je me sens moins seul.

Laisser un commentaire

L'air du temps |
vision libre |
jacquemiche2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Virginie et Christophe
| Le blog d'Aurel
| aucafeducoin